image
Lupita Nyong´o à le vent en poupe côté business après avoir reçu le prix de la meilleure actrice dans un second rôle a la cérémonie des oscars et ainsi et devenu
actuellement l’égéries de Lancôme ,en choisissant Lupita Nyong’o, Alicia Keys ou Zoe Saldana comme égéries , l’industrie des cosmétiques de luxe propose enfin des images représentant la diversité.

Côté cœur.
L’actrice mexico-kényane âgée de 31 ans , a en effet été apercue en compagnie du rappeur somalien K´naan .les deux artiste se sont affichés ensemble les bras l’un dans l’autre … Une petite amourette dans l’air ?? affaire à suive…

Lupita Nyong’o s’est imposée comme une vraie icône de mode lors de la promotion de 12 Years a Slave pour lequel elle a remporté de nombreux prix, dont l’Oscar du meilleur second rôle. Son look a souvent été l’objet de discussion, notamment pour sa capacité à mélanger couleurs audacieuses et imprimés originaux. Tout cela, c’est à Micaela Erlanger, sa styliste, qu’elle le doit en partie. Selon la professionnelle, les règles en matière d’habillement pour les célébrités ont bien évolué ces dernières années. « D’une certaine façon, j’ai presque l’impression que le tapis rouge est un podium maintenant. Et ça le vaut, en partie. Les acteurs et actrices talentueux qui marchent sur le tapis rouge montrent au monde ce que la mode peut être », explique la styliste de Lupita Nyong’o à Vanity Fair.

image

 

 

 

 
L’égérie vu par lexpress.fr
la maison française Lancôme fait d’elle sa première véritable ambassadrice noire. « Il y a près de dix ans que nous avons intégré la diversité dans nos prises de parole, nuance Françoise Lehmann, directrice générale internationale de la marque. Une campagne particulièrement notable, à ce titre, a été celle du lancement de Teint Idole Ultra 24H, en 2010, avec Arlenis Sosa, qui est restée notre égérie pendant quatre ans. Ce qui change réellement avec Lupita, c’est que c’est non pas un top-modèle, mais une actrice, à mettre sur le même plan que celles qui nous représentent déjà, comme Julia Roberts, Kate Winslet ou Penélope Cruz. Bien entendu, c’est aux Etats-Unis que la question de la diversité dans le monde de la beauté se posait de la façon la plus forte. L’annonce de l’arrivée de Lupita a toutefois largement dépassé le seul marché américain: ce tournant dans la sphère du luxe a été salué en Europe, mais aussi en Asie. Pour certaines campagnes, Lupita n’incarnera Lancôme qu’outre- Atlantique, mais pour beaucoup d’autres, elle apparaîtra sur tous les marchés. »
Aux Etats-Unis, l’industrie du luxe a depuis longtemps franchi le cap: Estée Lauder avait choisi Liya Kebede comme égérie en 2003. Depuis les premières campagnes, qui se contentaient de cibler les besoins spécifiques de groupes particuliers, la logique du marketing n’a cessé d’évoluer. « Aujourd’hui, on commence à dépasser les clivages, Les marques osent enfin choisir une égérie noire en se disant que les femmes caucasiennes aussi vont pouvoir s’identifier à elle. » Une personne admirable au sens large, donc, pour tout ce qu’elle véhicule – beauté, réussite sociale, métier enviable… Un exemple? Givenchy vient de choisir Alicia Keys comme visage pour son nouveau parfum, Dahlia Divin. « Notre objectif n’est pas du tout d’essayer d’atteindre une cible particulière, confirme Thierry Maman, directeur général des parfums Givenchy. Comme Alicia le dit très bien elle-même, elle n’est pas un top-modèle, elle assume son corps et ses formes et refuse de céder aux diktats de la taille 34. Ce choix est cohérent avec la vision de la femme que défendait déjà Hubert de Givenchy: celle d’une beauté particulière avec de la personnalité, liée davantage à la force de caractère qu’à des critères esthétiques .

 

 

 

TU AIMES ? TU LIKE , TU PARTAGES
%d blogueurs aiment cette page :